Besoin d'ici, envie d'ailleurs...

Sur l’impulsion de la Fondation de France et de la Fondation des 3 Cyprès, un collectif d’acteurs associatifs relevant des champs culturel, social et sportif s’est mobilisé autour de la problématique « Jeunes » en Pays d’Apt : il s’agit de la MJC d’Apt, l’ANPEP, Le Vélo-Théâtre, le Festival du Cinéma d’Afrique, le Centre Social et Culturel Lou Pasquié et le Centre Social Maison Bonhomme.

Les actions en direction des jeunes sont souvent des activités dans lesquelles ils s’inscrivent et participent, la différence avec « besoin d’ici envie d’ailleurs », c’est qu’ils doivent créer l’activité par leurs envies, leurs passions, leurs désirs…

La phase 1 du projet fut d’aller à la rencontre des jeunes, pour collecter des paroles et des expressions autour de l'idée "besoin d'ici, envie d'ailleurs", recueillir les envies d'agir des jeunes rencontrés et faire émerger des intentions de projets.

La phase 2 du projet c’est aujourd’hui l’accompagnement des initiatives des jeunes, par la mise à disposition des ressources des partenaires et du territoire.

Ce sont 25 jeunes de 12 à 18 ans qui sont accompagnés dans la réalisation de leurs projets, individuels ou collectifs et qui s’acheminent à leur rythme vers une forme de concrétisation d’une idée, d’une envie rendues possibles grâce à la Caravane des possibles.

Les projets :

- Six projets concernent la musique, le rap, la chanson, l’envie de se produire en concert, d’enregistrer en studio, de faire un album.

- Un projet collectif et citoyen de l’association Aptitudes Jeunes « UNE PLACE POUR TOUS »

Contribuer à faire vivre la ville avec ce lieu d’échange et de rencontre

- Un projet artistique, l’idée étant d’accompagnée une jeune fille à penser, réaliser, organiser sa première exposition d’art.

-Un projet vidéo, proposé cette fois par le collectif, puisque nous avons sollicité l’intervention d’un cameraman qui suit chacun des projets jeunes, pour la création d’un film suivant l’évolution de l’action « besoin d’ici envie d’ailleurs ». Il a donc été proposé d’encadrer, de former, d’accompagner des jeunes dans l’acquisition de ses compétences.

La phase 3 du projet c’est continuer d’accueillir les jeunes et leurs envies, c’est continuer d’accompagner mais c’est aussi de consolider les pratiques, formaliser, présenter, restituer.

Les formes de restitution seront intimement liées à la dynamique propre du projet.

L'engagement des jeunes constitue la pierre de touche du projet. Ils en sont les artisans et les maîtres d'œuvre.

Les jeunes en parlent…

La Caravane des possibles aide à monter des projets ou des rêves. Au bout de 2 ans à gratter des lignes sur des pages, la caravane des possibles nous a permis à mon binôme et moi à enfin voir plus loin que le simple parc d'Apt. Je dirais que grâce à la caravane des possibles, je suis de plus en plus passionné par ce que je fais et j'ai de plus en plus l'envie d'améliorer et de partager tout ça avec eux. Un grand merci à vous, merci de nous aider à croire en nos rêves.

Célia

Qu'est-ce que la caravane a fait pour moi ? C'est très simple, elle est venue jusqu'à ma sœur et moi, lorsqu’on ne pensait pas une seule seconde à ce qui allait arriver. A nous deux, comme à d'autres, elle a laissé l'opportunité de prendre un micro et de s'exprimer sur scène, face à un public.Elle a fait en sorte qu'on puisse se sentir en tant qu'artiste, la Caravane des possibles a fait quelque chose qui, au même moment, nous paraissait totalement impossible.

Valentin

La Caravane me permet de bénéficier de cours gratuits à la MJC, en lien avec mon projet. Sans cette aide je n'aurais pu y participer et ainsi approfondir certains aspects indispensables pour la concrétisation du projet. Merci Encore.

Julie


A la une...
Articles récents
Recherche par mots clés
Pas encore de mots-clés.